cid:769bb1bf-aebb-4997-a941-4f9cdf91213b

16 janvier 2023 – The Big kitty – Projection Ambasse d’Australie à Paris

Cinema

Chers amis,

Au nom de l’équipe de l’AFA France Australie

je vous souhaite une

Excellente année 2023

Illustration

Diwana Dreaming

Art & Design è Australia

A retrouver sur Instagram, Facebook

Le Cinéma a été à l’honneur en décembre 2022 avec les projections

du film de Pierre-Marie Hubert « Les Immortels de Tasmanie »

suivi de celui proposé par Jean Charbonneau, « Du Grand Ouest à la Tasmanie »

2023. Bernard Bories « Cinéma des Antipodes »

nous propose de débuter l’année par une comédie étincelante

« The Big kitty » hommage au cinéma noir américain des années quarante,

hommage à Melbourne…

Hommage à la passion et la patience qu’il a fallu à Lisa Barmby et

Tom Alberts pour réaliser leur rêve et l’amener jusqu’à nous.

  • Lisa Barmby et Tom Alberts seront avec nous pour présenter

« The Big Kitty » et répondre à vos questions.

  • L’Ambassade d’Australie vous offrira un verre de vin … Australien.

Que la fête commence ! Lundi 16 Janvier 2023

Ambassade d’Australie, 4 rue Jean Rey, 75015 Paris

 Métro :  RER C : Champs de Mars – Ligne 6 :  station Bir-Hakeim

Ouverture des portes : 19h30 (drinks) ‘ Projection : 20h00

cid:769bb1bf-aebb-4997-a941-4f9cdf91213b

THE BIG KITTY (Le grand chaton)  

Australie / 2020 / 70 min / VOSTF / Comédie

Réalisation & Production : Tom Alberts, Lisa Barmby

Scénario :  Tom Alberts – Montage : Anne Carter

Interprétation : Tom Alberts, Lisa Barmby, Paul McCluskey, Adam Elliott

Film de clôture, Festival des Antipodes, Saint-Tropez 2021 y www.festivaldesantipodes.com 

En présence des réalisateurs

A Melbourne, au Catabianca Club, le chat de la princesse Illinaditch disparaît. La princesse engage alors le détective privé Guy Boyman pour une enquête qui les mènera de laboratoire étrange en atelier d’artiste, du marché au poisson à la mystique excentrique Madame F. Mais dans cette poursuite aventureuse, qui est le Chat, qui est la souris ? Un hommage parodique et jubilatoire aux films noirs américains des années quarante comme « Le Grand Sommeil », « Casablanca » ou « Le Faucon Maltais ».

        

Retour haut de page