Dominique BREAU, Conteur… à la parlure typique des Acadiens

Après des débuts sur scène par le biais de la musique, Dominique BREAU chante et fait le comique entre chaque morceau.
Dix ans plus tard, il va trouver sa voie en tant que conteur… ou conteux, comme il préfère le dire
.

Dominique est un conteur qui chante et explore l’humour.
Il tient avant tout à ce que soit représenté sur scène un spectacle avec musiciens donnant un ensemble « Plaisir sur scène », avec, pour le FIL, un cachet spécial au répertoire varié, toujours dans l’esprit de la
« joie de vivre ».

Pavillon ACADIE FIL 2014
Plein d’énergie,le groupe « PRENEZ GARDE » composé de,
Dominique Breau (voix),
Julien Breau (violon, harmonies vocales),
Nicolas Basque (guitare, podorythmie, voix), et
Marie-Andrée Gaudet (violon, harmonies vocales)
a offert au public enthousiaste un spectacle déjanté où on ne peut qu’y participer, avec des chansons à répondre puisées dans le répertoire traditionnel acadien où les instruments ont une part importante vec le violon particulièrement mis à l’honneur.
Accent avez-vous dit ? :
Avec humour, Dominique nous fait remarquer que son « léger » accent, rend son spectacle exotique chez nous, contrairement au Nouveau-Brunswick……

L’histoire acadienne « racontée » aux écoliers
Particulièrement attaché à l’histoire de l’Acadie, Dominique a créé des « Ateliers » auprès des écoles, où, à travers un conte et des instruments de musique, il amène les élèves à découvrir la culture et l’histoire acadienne. Ils découvrent la turlutte, le tapage de pieds, la guimbarde, les os, les cuillères, la mandoline, la guitare et la contrebasse.
A la fois divertissant et instructif, ce spectacle fait participer son auditoire qui chante, danse et garde un excellent souvenir de cette rencontre…..et, plus important, n’oublie pas ainsi « l’Histoire de l’Acadie »..

A ma question : « Quel est le secret de la joie de vivre des Acadiens que l’on ressent avec tous les Artistes se produisant au FIL »,
Dominique a cité Jean de Poutrincourt (né en 1557, tué au siège de Méry-sur-Seine en 1615), de son vrai patronyme Jean de Biencourt, baron de Poutrincourt et de Saint-Just, gentilhomme picard fondateur de la colonie de Port-Royal, en Nouvelle-France)
qui avait imposé de s’amuser: « l’ordre du bon temps ».
Ceci est désormais dans les gènes de tous les Acadiens. On ne peut qu’admirer cette bonne humeur constante qui règne sur le Pavillon Acadie au FIL.

PRESSE
En conclusion et parmi tous les medias, nous avons sélectionné « Le COURRIER PICARD » (France – Juin 2009) qui résume fort bien notre approche auprès de ce talentueux artiste.
« Simplicité, gentillesse et authenticité n’ont fait que révéler le talent de ce troubadour au service de l’Acadie. Il porte son message sur toutes les scènes, de la plus petite à la plus grande avec sa verve, son humour et une émotion à fleur de peau»

Propos recueillis par Maryline Faure

Dominique Breau
minicbro@gmail.com
http://dominiquebreau.com/index.php?/conteur/Contact.html

Copyright Photos:
N° 1 à 4: Patricia Julien / Asso.France Australie-Antipode Mag
N° 5 à 8 : Stéphane Parisot / Adhérent AFA

Retour haut de page