Soirée Littéraire « France Océanie » de l’AFA – Avril 2014

 

 

Soirée Littéraire « France Océanie » – 3 Avril 2014
Organisée par l’Association France Australie Parif
En partenariat avec
Advance – Australia’s Global Community
& La Banque BARCLAYS
32, avenue George V – Paris 8ème

Auteurs Invités

Dr Philip McLAREN
Philip McLaren est né dans la maison de famille à Redfern, près de Sydney, Australia. Il descend du peuple Kamilaroi. Aussi loin qu’il se souvienne, il a toujours été un artiste et un conteur.
Ecrivain multiple fois récompensé, (ses quatre premiers romans ont tous reçus les prix littéraires les plus prestigieux en Australie – 1993 : le David Unaipon Award for black Australian writing pour
« Eau Douce – des terres volées » – – Le prix « Récits de l’ailleurs » lui a été attribué à Saint-Pierre-et-Miquelon en 2010)…
Il est un des rares auteurs aborigènes de fiction et fait entendre, depuis son premier roman policier « Sweet Water, Stolen Land » une voix originale. Auteur de romans, romans historiques et d’écrits non romanesques, de commentaires sociaux, de pièces de théâtre et d’essais universitaires, Philip McLaren est à la fois musicien, producteur, metteur en scène, illustrateur, architecte, sculpteur, sauveteur, directeur de création et monteur pour le cinéma et la télévision australienne et étrangère. Titulaire d’un doctorat dans la spécialité des Arts créatifs, il a enseigné dans de nombreux pays et donne des conférences en 3ème cycle universitaire.
Grand voyageur, il participe à de nombreux Festivals à l’étranger.

L’AFA a eu le plaisir de le recevoir lors de ses soirées littéraires, en fonction de son actualité.
Ce soir, Philip McLaren nous propose une CONFERENCE sur ses motivations, la culture aborigène et présentation de 3 ses ouvrages, raduits en français – qu’il dédicacera : « Tueur d’Aborigènes » – « Nouveaux Rêves » et « Utopia »).
Modératrice et interprète : Estelle Castro

« NOUVEAUX REVES »Traduit de l’anglais (Australie) par Françoise Brodsky
Editions Le Fil Invisible
Ce roman, au rythme d’un thriller, se déroule entre l’Australie d’il y a 32 000 ans et le métro de Paris…
Apparemment rien ne relie Lottie, l’Aborigène citadine à qui le gouvernement, dans les années cinquante, va retirer ses enfants pour les placer dans des familles blanches, à Matlong qui vit passer le bateau du Capitaine Cook en 1770, ou à Dundiwuy qui, d’une tribu au nord de l’Australie, part jouer du didgeridoo à New York avec un groupe ethnique.
Pourtant, à eux tous, ils nous offrent une fresque pointilliste, un rêve éveillé, drôle et sensible de l’Australie aborigène.
« Nouveaux Rêves » brosse un portrait de l’Australie à travers son histoire, sa recherche d’identité, et les anecdotes dont Philip McLaren tisse sa toile donnent à voir, mieux que de longs discours,la richesse, la sagesse, l’humour et l’humanité de son peuple.

« UTOPIA »
Editions Traversées
Traduit de l’anglais (Australie) par Philippe Boisserand
« Le docteur Jack Nugent n’avait jamais aimé regarder les morts et il aimait encore moins les toucher. Il avait malgré tout acquis une profonde connaissance de ce qu’il advenait des restes humains, après la mort.
Dans la petite communauté d’UTOPIA, au cœur du désert australien, il allait développer des savoir-faire dont il n’aurait tout simplement jamais eu besoin s’il était resté à New York ».

« TUEUR d’ABORIGENES »Traduit de l’anglais (Australie) par François Thomazeau
Editions Gallimard
Sydney… la nuit de la Saint-Sylvestre. Les corps sans vie d’une jeune femme aborigène et de son compagnon sont découverts au bord d’une voie ferrée dans la banlieue de Redfern, essentiellement peuplée d’Aborigènes.
Pour se donner bonne conscience et dans des conditions parfois précaires, les autorités de l’Etat de Nouvelles-Galles-du-Sud ont créé une Brigade criminelle aborigène, composée de deux membres seulement : Garry Leslie et Lisa Fuller.
Les voilà confrontés à leur première affaire, celle d’un tueur en série sanguinaire qui s’en prend essentiellement aux jeunes femmes de leur peuple, jusqu’au jour où le meurtrier s’attaque à une Blanche..
L’affaire prend alors une extraordinaire ampleur médiatique et les compétences du duo inexpérimenté sont mises à rude épreuve.
_________________________________________________

Nathalie Heirani SALMON-HUDRY/strong>
Nathalie est née en 1983, à Papeete.
Suite à une erreur médicale à sa naissance, elle est infirme moteur-cérébral.
Malgré ce handicap important, elle cherche toujours à vivre aussi normalement que possible, faisant face aux préjugés et aux difficultés. Son parcours dans la vie est celui d’une personne pour qui rien n’est facile.
Chaque jour est un défi et elle le relève grâce à l’amour infini de sa mère. Une « évasan » – évacuation sanitaire – en France la confortera dans l’idée qu’un « handicapé » est une personne « normale », il suffit de bien regarder. Elle se bat, elle apprend, et elle se construit dans un monde où son handicap lui impose un effort particulier pour les choses qui paraissent les plus simples aux valides. Un parcours atypique pour une vie normale.
Elle écrit son premier roman, Je suis née morte avec une licorne (une tige en métal fixée sur son front)
Dans ce témoignage Nathalie expose ses petites joies et ses grands bonheurs, ses immenses difficultés et ses réussites avec courage et dignité.

« JE SUIS NEE MORTE »
Editions au Vent des Iles

Page d’accueil


Un premier roman autobiographique qui traite du handicap avec beaucoup d’esprit, d’humour et d’humanité. Un livre dans lequel elle nous livre un témoignage fort sur ses grandes difficultés, mais aussi ses petites joies. Le tout avec une énorme dose d’humour.
…. Car de l’humour, Nathalie n’en manque pas.
Modératrice: Estelle Castro
_________________________________________________

Bertrand DAUGERON/strong>
Docteur de l’EHESS en histoire et civilisations, Bertrand Daugeron est un historien soucieux des sources.
Après un premier ouvrage « Collections naturalistes entre sciences et empires (1763-1804) » aux publications scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle qui reprend son doctorat, il aborde ici les expéditions scientifiques en étudiant plus précisément les événements partagés entre Aborigènes et Européens.
Cet ouvrage est le résultat d’une recherche de terrain menée à l’Australian National University.

« A LA RECHERCHE DE L’ESPERANCE »
Revisiter la rencontre des Tasmaniens avec les Français (1772-1802).
Editions Ars Apodemica
http://www.facebook.com/revisiterlarencontre
http://www.ars-apodemica.fr

L’ouvrage relate un chapitre de l’exploration française de l’Australie vers la Tasmanie.En croisant les sources documentaires et en se rendant sur place apparait ce qui a été temporairement effacé : la rencontre a eu lieu.
Le livre retrace les nombreuses interactions des Aborigènes avec les Français, entre défiance, confiance, méfiance à partir de trois expéditions de la fin du XVIIIè siècle : Marion-Dufresne, d’Entrecasteaux et Baudin.
Plus de 300 illustrations & photographies couleurs, cartes, dessins, journaux de bord, et photographies des rivages de la Tasmanie – retracent cette aventure humaine écrite et vécue par deux mondes que tout opposait.
________________________________________________

Modératrice et interprète : Estelle CASTRO
Chercheuse en études littéraires et culturelles au sein du Laboratoire International Associé “TransOceanik: Interactive Research, Mapping, and Creative Agency in the Pacific, the Indian Ocean and the Atlantic”, CNRS-LAS/James Cook University-Cairns Institute.
Après une thèse de doctorat sur la littérature aborigène australienne réalisée en cotutelle entre la Sorbonne Nouvelle et l’Université du Queensland, elle a travaillé comme chercheuse à Royal Holloway, University of London sur la production, la circulation et la réception des œuvres artistiques et savoirs d’écrivains, de performers et de cinéastes autochtones océaniens dans les festivals en France, en Australie et en Angleterre. Elle a enseigné les études australiennes à l’Université Paris XII et les littératures autochtones du Pacifique à King’s College, London. Elle est la co-fondatrice et co-programmatrice du premier Salon du livre océanien de Rochefort.
Elle vient de co-réaliser avec Dominique Masson un film-entretien-performance sur l’écrivaine, oratrice et académicienne tahitienne Flora Aurima-Devatine.
__________________________________________________

Galerie Arts d’Australie . Stéphane Jacob
Stéphane JACOB vous accompagne dans votre projet d’acquisition d’art contemporain australien.
Expert en art aborigène, il s’attache depuis 1996 avec passion à développer la promotion et la vente de peintures, d’objets d’art et de sculptures d’artistes australiens – aborigènes et occidentaux.
Membre de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d’Art et de Collections (C.N.E.S.).
Membre du Comité Professionnel des Galeries d’Art
Signataire de la Charte d’éthique australienne Indigenous Art Code.

Après avoir présenté les œuvres d’artistes aborigènes, lors de la Foire d’Art Contemporain « ART PARIS ART FAIR »,
Les Editions Arts d’Australie . Stéphane Jacob, Paris, 2014
nous proposent deux ouvrages (bilingue: français – anglais) illustrant cette exposition.

« NINGURRA NAPURRULA »
… Peindre pour nourrir le Rêve – Nurturing the Dreaming »
In Association with Suzanne O’Connel Gallery, Brisbane & Papunya Tula Artists Pty. Ltd)
Texte par / Essay by Jane Raffan

« MORRIS GIBSON TJAPALTJARRI »
In Association with Suzanne O’Connel Gallery, Brisbane & Papunya Tula Artists Pty. Ltd
Texte par / Essay by Maurice O’Riordan

……….. Mais aussi
« LA PEINTURE ABORIGENE » Auteurs : Stéphane Jacob, Pierre Grundmann, Maïa Ponsonnet
Nouvelles Editions Scala – Collection Sentiers d’Art

Contacts
ADVANCE – Australia’s Global Community
france@advance.org – www.advance.org

Advance France is a chapter of Advance Global Australians since 2007.
We are a not-for-profit network organization for the global community of Australians living overseas. Our members include Australians, friends of Australians, our French and our international community of friends.
We have a voluntary Country Board based in Paris and we focus on organizing events and developing programs and activities to cater for our members living in France.
We provide our members with opportunities to meet and network with local communities and businesses and to have access to talented and high profiled Australians and international market leaders living in Europe.
strong>
———-

Banque BARCLAYS
Agence George V et Banque privée
32 avenue George V – Pris 8ème
www.barclays.fr
———-

Dr Philip McLaren
philipmclaren@gmail.com
Webpage : www.philipmclaren.com
———-

Bertrand Daugeron
bertrand@ars-apodemica.fr
———-

Nathalie Heirani Salmon-Hudry
heiranisalmon@mail.pf
———-

Galerie Arts d’Australie . Stéphane Jacob
sj@artsdaustralie.com
www.artsdaustralie.com
———-

Estelle Castro estellecastro@gmail.com

Retour haut de page